Le Projet Iter cherche à maîtriser l’énergie de la fusion

Publié: juin 9, 2013 par clemsen12 dans science et technologies
Tags:, , , , , , , , , , , ,

le tokamak

Je vous ai parlé récemment des perspectives fantastiques de la fusion nucléaire.

Voici donc un des projets actuels qui travaille à rendre la technologie de la fusion accessible : le Projet Iter. L’objectif est la construction d’un réacteur thermonucléaire expérimental international afin de montrer la faisabilité de l’exploitation de l’énergie de la fusion à un niveau industriel. Ce réacteur sera de type tokamak. Un tokamak est une chambre torique de confinement magnétique. Ce sont les russes qui l’ont imaginé pour la première fois en 1950, d’où le nom.
Vous pouvez voir les dimensions colossales de ce réacteur dans l’image ci-dessus, on peut remarquer un homme debout tout en bas.

Comme je l’avais déjà dit, pour pouvoir réaliser une réaction de fusion il faut chauffer la matière à des températures gigantesques. C’est ce qui sera fait dans le tokamak d’Iter. A ces température les composants de notre réaction sont sous la forme d’un plasma, une grande bouillie de particules chargées. On va donc pouvoir diriger ces particules avec un champ magnétique puissant (c’est une propriété des particules chargées), donc confiner ce plasma et se protéger de sa température. De grandes bobines électriques vont donc être placées autour de la chambre centrale afin d’y créer ce champ magnétique. Pour vous imaginer la taille de ces bobines regardez l’image ci-dessous, c’est bluffant. Vous pouvez également regarder la vidéo explicative de tout le processus de construction de ces bobines ici. Remarquez le temps considérable nécessaire pour créer une unique bobine.

bobine à champ toroïdal

Le Projet Iter est une association de nombreux pays et l’emplacement qui a été décidé pour construire le tokamak est en France, à Cadarache ! C’est donc sur notre territoire que se trouve ce gigantesque projet, avec les retombées que l’on sait sur les emplois et l’économie de la région. La construction du site a commencé en 2007 et doit durer 10 ans, de grands espaces ont dû être défrichés et nivelés, des routes ont dû êtres modifiées pour permettre au gigantesques composants du réacteur d’être acheminés, et un travail énorme reste encore à réaliser alors que les bâtiments sortent petit à petit de terre. Vous pouvez visiter le site si vous êtes dans les environs.

On a vu la conception technique d’Iter mais quels sont les objectifs à long terme de ce projet ?
Il faut savoir que pour réaliser une réaction de fusion il faut injecter énormément d’énergie avant que la réaction s’enclenche. Le but est d’utiliser une partie de l’énergie produite pour maintenir la réaction en place. L’objectif final, et c’est celui d’Iter, est d’injecter dans le réacteur moins d’énergie pour entretenir la réaction qu’on en récupère. Or ceci n’est pas évident, à l’heure actuelle les meilleurs rendement d’une réaction de fusion on été ceux du tokamak européen JET, qui a injecté une puissance de 25MW pour en récupérer « seulement » 16MW, et celà pendant une seconde. Iter a de bien plus grandes ambitions avec 500MW produits pour 50MW injectés dans le réacteur et cela pendant 400 secondes. A titre de comparaison en France les réacteurs nucléaires produisent des puissances de l’ordre de 1000MW. En cas de réussite le Projet Iter serait donc le premier à récupérer plus d’énergie dans une réaction de fusion qu’il en a utilisé.
Un deuxième objectif est de réussir à maintenir la réaction de fusion pendant plus de 1000 secondes et jusqu’à 3000 secondes.

La phase d’exploitation du réacteur d’Iter devrait débuter en 2020 et durer 21 ans. Elle consistera surtout à faire de nombreux tests répartis dans le temps dans le but d’améliorer notre connaissance de cette technologie et de vérifier le fait qu’une telle installation fonctionne bien. Donc en attendant n’hésitez pas à suivre ce beau projet et à vous documenter plus en détail sur le site d’Iter ou sur Itercad.org, le site de l’agence Iter France.

commentaires
  1. monique dit :

    plus tard je voudrais faire ingénieure.Mais comment y rentrer!

  2. clemsen12 dit :

    Et bien tu travailles bien à l’école, tu te passionnes pour les sciences et beaucoup d’écoles te permettront de devenir ingénieur. Mais si tu veux vraiment le devenir tu y arriveras😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s