Les futurs lanceurs spatiaux européens : Ariane 5 ME et Ariane 6

Publié: mai 22, 2013 par clemsen12 dans Spatial
Tags:, , , , , , ,

L’agence spatiale européenne (ESA) développe actuellement deux lanceurs spatiaux, Ariane 5 ME et Ariane 6, afin de remplacer la fusée Ariane 5 et la fusée Soyouz qui est utilisée par les européens mais de fabrication russe.

Ariane 5 est pourtant une fusée rentable, du moins actuellement. Elle est leader dans le domaine du lancement des satellites de télécommunication sur l’orbite de transfert géostationnaire, mais l’arrivée de concurrents comme les fusées chinoises ou SpaceX remet en cause ses capacités.

Ariane 5 ME

Une des critiques qui est faite à Ariane 5 est son impossibilité actuelle à redémarrer le moteur de son deuxième étage après un arrêt. En effet certain satellites ont une orbite qui nécessite ce redémarrage. A l’heure actuelle ces contrats sont alors perdus.
La version ME (Midlife Evolution) d’Ariane 5 aura un moteur Vinci pour le deuxième étage qui pourra être redémarré. De plus elle sera plus puissante qu’avant étant capable d’envoyer  12 tonnes en orbite de transfert géostationnaire, contre 9.3 tonnes actuellement. Son premier décollage est prévu entre 2017 et 2019.

Concepts d’Ariane 6 à l’étude

Ariane 6 quant à elle n’est pas encore un projet assuré contrairement à Ariane 5 ME. Elle a reçu en 2012 un budget de 157 millions d’euros pour son étude et la décision de sa fabrication sera prise en 2014. Si ce projet est confirmé le premier décollage de cette fusée pourrait avoir lieu à l’horizon 2021.
Les objectifs de l’ESA pour Ariane 6 sont de développer une fusée extrêmement modulable, qui ne pourra plus lancer deux satellites en même temps come Ariane 5, caractéristique qui s’est révélée décevante. Ses capacités de lancements seront de 3 à 6 tonnes en orbite géostationnaire, une puissance plus faible qu’Ariane 5 et qui correspond mieux aux marché actuel du satellite. Avec Ariane 6 l’ESA confirme donc également sa volonté de ne pas s’engager dans les vols habités qui coûteraient trop cher à l’Europe. L’Europe ne fera donc pas (ou très peu) partie de la course à l’espace, le sujet n’étant sûrement pas assez important chez nous, hélas.

Malgré tout Ariane 6 et Ariane 5 ME sont de très beaux projets et vous pouvez les suivre plus en détaille sur le site de l’ESA. Je vous invite également à lire l’article très intéressant d’Enjoy Space sur les début du fantastique projet Ariane. La France en étant à l’origine on peut tout de même être fiers.

commentaires
  1. sclytrack dit :

    Build an 8MN methane engine to replace the Ariane 5 boosters for the Ariane 5 EE « End life Evolution ». Europe should keep the 10 tonne GTO capability.

  2. […] vous en avions parlé dans l’article « Les futurs lanceurs spatiaux européens : Ariane 5 ME et Ariane 6« . L’Europe cherche à rester leader du lancement de satellites commerciaux, elle […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s