Le X-51 atteint Mach 5.1 grâce à son superstatoréacteur.

Publié: mai 10, 2013 par futurscience dans Aéronautique
Tags:, , , , , , , ,

La quatrième aura finalement été la bonne.En effet, le X-51A « WaveRider » a reussi pour la première fois le 1er mai dernier un vol complet au cours duquel il a atteint la Mach 5.1 (6,240 km/h). Le vol a duré au total 6 minutes dont 3,5 minutes propulsé par le scramjet (nom anglais du superstatoréacteur, système propulsif dans lequel la combustion s’effectue à des vitesses supersoniques). L’engin hypersonique construit par Boeing pour l’US Air Force établi donc un nouveau record pour ce type de vol. Pour réaliser cet essai, le X-51 est d’abord attaché sous l’aile d’un bombardier B-52 qui l l’emmène à une altitude de 15km pour ensuite le larguer (de manière similaire au système suborbital de Virgin Galactic). Une fois libre, le WaveRider est accéléré par un propulseur solide issu d’un missile (le MGM-140 ATACMS) jusqu’à approximativement Mach 4.5, vitesse à laquelle le superstato SJY61 de Pratt & Whitney Rocketdyne est enclenché jusqu’à Mach 5.1. Ce dernier vol programmé dans ce projet devrait servir de base à de futures initiatives dans le domaine de l’hypersonique bien que depuis l’abandon du projet Falcon/Blackswift il n’y ai plus de réel finalité au X-51A « WaveRider ».

X-51A

Le X-51A WaveRider accroché sous l’aile d’un B-52

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s