Il y a aujourd’hui plusieurs projets en cours dans le domaine du tourisme suborbital (dont le New Shepard de Blue Origin) et parmi ces projets, celui de Virgin Galactic, la société du célèbre Richard Branson, est sans aucun doute le plus avancé. La vidéo ci-dessus donne une bonne idée de l’état actuel d’avancement de leur système suborbital. Ce dernier est composé de deux véhicules: un avion porteur, le WhiteKnightTwo (WK2), et l’avion suborbital lui-même, le SpaceShipTwo (SS2). Le concept est assez original, mais pas nouveau, puisqu’au lieu de partir de façon autonome, SS2 décollera accroché sur le « ventre » de WK2 et se détachera à une altitude d’environ 20km pour ensuite allumer son réacteur et réaliser un vol parabolique culminant à plus de 100km, permettant aux 6 passagers d’atteindre la ligne de Kármán (la limite officielle entre la Terre et l’espace). Le vaisseau sera piloté par deux astronautes et le vol entier durera environ 2h30 pour 6 min d’apesanteur. Pour un prix de 200 000 dollars, les sensations devraient être au rendez-vous notamment avec une vitesse maximale lors de la montée de 4000 km/h (plus de mach 3), une vue imprenable sur la Terre et sa rotondité et un retour en vol plané grâce aux ailes à géométrie variables du SpaceShipTwo. Ce projet fait suite au succès de Burt Rutan et de sa société Scaled Composite dans le concours Ansari X-prize où leur système (WhiteKnight et SpaceShipOne) basé sur le même concept a remporté le prix de 10 millions de dollars en 2004 grâce à deux vols suborbitaux réussis (vidéo ci-dessous). Le programme des tests de SS2 est en cours ainsi que la mise au point du moteur (un accident ayant fait 3 morts chez Scaled Composite en 2007 a considérablement retardé son développement) et le premier vol propulsé devrait avoir lieu d’ici à la fin de l’année. La mise en service de SS2 au Spaceport America (sur cette image avec WK2 et SS2), le premier spatioport commercial au monde, est quand à elle prévue pour l’année prochaine si tout va bien.

Le second projet qui semble le plus avancé est le Lynx Mark I (photo ci-dessous), de l’entreprise américaine XCOR Aerospace. Le concept est ici plus classique puisque l’avion décollera seul depuis n’importe qu’elle piste par ses propres moyens et utilisera ses quatre petits propulseurs LOX/kérosène pour atteindre mach 2 à 42 km et continuer sur sa lancée un vol parabolique culminant à environ 61 km. Le passager, puisque le Lynx compte deux places, une pour le pilote et une pour le client, ne pourra donc pas revendiquer la qualification d’astronaute. Bien que moins ambitieux que le projet de Virgin Galactic, celui d’XCOR vise à instaurer une routine du vol suborbital en effectuant avec chacun de ses véhicules plusieurs vols de 30 minutes par jours et une maintenance requise seulement au bout de 40 missions.Le premier vol est prévu pour cette année et la commercialisation pour 2014. Si le succès est rendez-vous, la société envisage de monter en gamme avec le Lynx Mark II qui lui pourra atteindre la barre des fameux 100 km. Enfin on peut mentionner deux autres projets qui semblent nettement moins avancés: le Space Plane d’Astrium et le véhicule d’Armadillo Aerospace dont nous parlions dans cet autre article. Le Space Plane est un avion classique similaire à un jet d’affaire mais doté d’une propulsion spatiale (utilisant la technologie du moteur Vulcain d’Ariane 5) qui lui permettra d’atteindre les 100 km et mach 3. Il pourra emporter un pilote et 4 passagers. Malheureusement, le coût de développement estimé à 1 milliard d’euros et l’incertitude sur la viabilité du secteur, semblent avoir mis le projet en pause mais on peut espérer qu’avec l’arrivée prochaine de Virgin, XCOR et d’autres, l’Europe, grâce à l’expertise d’Astrium, saura entrer dans la course et ne pas se laisser distancer.

lynx

commentaires
  1. […] sa quête de pouvoir commercialiser des vols suborbitaux dès l’année prochaine, Virgin Galactic continue ses tests. Le vendredi 8 mars 2013 un […]

  2. […] du premier vaisseaux suborbital habité privé). Comme pour Virgin Galactic et son système WhiteKnightTwo/SpaceShipTwo, l’idée de ce projet est d’utiliser un avion porteur qui transportera un lanceur […]

  3. […] on en parlait dans un autre article, la société XCOR Aerospace conçoit actuellement le Lynx Mark I (image ci-dessous), un véhicule […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s