Blue Origin: la startup du fondateur d’Amazon.

Publié: février 2, 2013 par futurscience dans Spatial
Tags:, , , , , , , ,

De toutes les startups se lançant aujourd’hui dans l’aventure du spatial, Blue Origin est certainement la plus secrète. En effet, fondée en 2000 par Jeff Bezos (le fondateur d’Amazon), cette petite société ne communique que très peu et il est aujourd’hui difficile de savoir exactement ce qu’il se passe dans ses locaux près de Seattle ou sur son terrain de tests au Texas. La vidéo ci-dessus est la dernière communication en date de Blue Origin. Elle montre un test, effectué en decembre 2012, de son système d’échappement au lancement pour sa futur capsule suborbital. L’objectif de la startup est de parvenir à rendre le coût des vols dans l’espace plus abordables et ainsi permettre à un plus grand nombre de personne d’en profiter. Pour accomplir cette vision à long terme, un plan en plusieurs étapes a été mis en place. D’abord, pour faire baisser les coûts, la ré-utilisabilité du système de lancement est nécessaire donc Blue Origin a décidée de développer plusieurs véhicules à décollages et atterrissages verticaux. Ces véhicules ont pour finalité la construction du New Shepard qui sera le premier système suborbital (lanceur +capsule) commercialisé de la société. Ainsi, le premier prototype (officiellement) est un engin nommé Charon (photo ici). Celui-ci a permis de d’acquérir les technologies nécessaires pour ce genre de lanceurs en effectuant des vols autonomes culminants jusqu’à une altitude de 96m, en 2005. Le second prototype est un véhicule nommé Goddard, en l’honneur du pionnier américain des fusée, et il ne contenait pas de capsule habitable, comme Charon. Il a effectué son premier vol en 2006 lors duquel il a atteint l’altitude de 85 m. Voici la vidéo de ce vol:

Enfin, le dernier véhicule en date n’est plus vraiment un prototype puisqu’il représente quasiment la version définitive du New Shepard. Il a effectué son premier vol le 6 mai 2011 avec à son sommet une capsule factice (même forme, même poids pour réaliser un lancement en condition commercial). L’ensemble du système est conçu par Blue Origin, y compris la propulsion, et la vraie capsule (celle de la première vidéo) devrait permettre à terme d’emporter deux personnes, que ce soit des touristes, des scientifiques ou des astronautes d’agences spatiales. Malheureusement ce véhicule a été perdu lors d’un vol le 24 août 2011 lors duquel il a atteint une altitude de 14 km et une vitesse de mach 1,2. Une instabilité de vol menant à un angle d’attaque trop important serait à l’origine de cet échec. Le prochain prototype du New Shepard est en ce moment même en construction et devrait réaliser son premier vol cette année. Selon Jeff Bezos, si tous se passe bien, cet engin sera le dernier avant la commercialisation du New Shepard. Voici une vidéo du vol du 6 mai 2011(une autre peut être vue ici):

Une fois le vol suborbital commercialisé, Blue Origin prévoit de s’attaquer à l’orbital, en reprenant les technologies de ré-utilisabilité développées pour le New Shepard. Le plan actuel prévoit la mise au point d’une capsule pouvant transporter jusqu’à sept astronautes. Nommée Space Véhicule pour le moment, cette capsule est encore à l’état de concept mais des tests en soufflerie sur des modèles ainsi que de nombreuses simulations numériques ont été effectuées. La capsule devrait d’abord être lancée par un lanceur atlas V mais la startup prévoit de construire son propre lanceur rapidement. Nommé Reusable Booster System, ce lanceur (image ici avec le Space Vehicule à son sommet) possédera en fait deux étages dont le premier sera entièrement ré-utilisable, à la manière du New Shepard. Blue Origin développe pour ce lanceur son propre moteur à hydrogène et oxygène liquide, le BE-3, et a réalisée le premier test de celui-ci en octobre 2012 en partenariat avec la NASA au John C. Stennis Space Center.

blue-origin

commentaires
  1. […] y a aujourd’hui plusieurs projets en cours dans le domaine du tourisme suborbital (dont le New Shepard de Blue Origin) et parmi ces projets, celui de Virgin Galactic, la société du célèbre Richard Branson, est […]

  2. […] spatial n’envoie cependant pas d’objet en orbite(Voir l’article « Blue Origin: la startup du fondateur d’Amazon« ). Cela a donc suscité un grand débat sur internet pour savoir qui avait vraiment […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s