Le Darpa Robotics Challenge: le grand concours de la robotique. Partie 1.

Publié: janvier 27, 2013 par futurscience dans Robotique
Tags:, , , , , , ,

darpa-robotics-challenge-concept

Je vous propose de découvrir maintenant un concours, mais pas n’importe lequel puisqu’il s’agit certainement du concours qui va permettre une révolution dans la robotique. Le Darpa Robotics Challenge (DRC) s’inspire de concours comme le Ansari X-Prize qui a permis de lancer la mode du tourisme suborbital ou encore comme le DARPA Urban Challenge, un autre concours organisé par la DARPA pour mettre au point des véhicules autonomes, qui a entraîné des entreprises comme Google ou Audi à concevoir leurs propres voitures autonomes (nous reparlerons prochainement de la Google Car et de ses semblables). L’objectif du DRC est de faire concourir différents robots, pas forcément humanoïdes comme nous le verrons, dans des épreuves simulant des catastrophes naturels, des incendies, des situations d’urgence sanitaires…Il y a en tout quatre catégories (track A, B, C et D) qui correspondent à des développements différents mais pour tous les compétiteurs, quelque soit leur catégorie, l’épreuve finale sera la même et la récompense pour le vainqueur sera de 2 millions de dollars. Voici les tâches que les robots devront réaliser:

  • Conduire un véhicule utilitaire sur le site du désastre.
  • Se déplacer à travers les débris.
  • Dégager une entrée bloquée par des débris.
  • Ouvrir une porte et entrer dans un bâtiment.
  • Grimper sur escalier et traverser une passerelle.
  • Utiliser un outil pour casser un muret en béton.
  • Localisez et fermer une vanne à proximité d’un tuyau qui fuit.
  • Remplacer un composant, tel qu’une pompe de refroidissement.

Comme vous pouvez le voir, ces tâches ne seront pas faciles à réaliser mais les progrès devraient être impressionnants. Je vais maintenant répertorier les différents compétiteurs en fonctions des différentes catégories. Pour commencer intéressons nous à la catégorie B. Celle-ci compte 11 équipes provenant par exemple du MIT, du JPL ou encore de Lockheed Martin. Celles-ci n’ont pas à construire leur propre robot mais doivent « seulement » programmer l’intelligence d’une machine qui leur sera fournie par la DARPA. Et j’en viens donc à parler, encore une fois, de Boston Dynamics puisque c’est cette entreprise qui a été choisie pour fournir ce robot dont le nom est Atlas (la DARPA nomme ce dernier GFE pour Government Furnished Equipment). L’image en haut de cet article présente ce à quoi devrait ressembler Atlas. Bien que ce robot sera completement nouveau, Boston Dynamics se base sur des technologies et prototypes déjà développés auparavant.

Dans la vidéo ci-dessus on peut voir un prototype d’Atlas conçu pour mettre au point les technologies de déplacement du robot comme par exemple la montée d’escalier ou d’obstacle, le saut ou encore la traversée de passage délicat. La version finale d’Atlas comprendra 28 degrés de liberté actionnés hydrauliquement, deux mains, les bras, les jambes, les pieds et un torse. Une tête articulée comprendra des caméras stéréo et un télémètre laser. Bien sur Boston Dynamics fournira les robots avec des capacités de base, notamment celles relevants du déplacement et des réflexes pour assurer l’intégrité physique de ceux-ci mais ce sera aux équipes de remplir le « cerveau » des robots en leur apprenant à se servir d’outils ou encore à conduire par exemple. Les Altas devraient être livrés aux alentours de cet été donc en attendant, la DARPA a mise au point un simulateur, GFE Simulator, pour permettre aux équipes de tester leurs premiers algorithmes sur des robots Atlas virtuels évoluant dans un monde simulé reproduisant de manière réaliste la réalité. Ci-dessous je vous propose une seconde vidéo montrant les capacités d’un autre robot humanoïde, PETMAN, construit aussi par Boston Dynamics pour le compte de la DARPA. Toutes les technologies développés pour ce robot serviront pour la conception d’Atlas. Dans la suite de ce dossier sur le Darpa Robotics Challenge nous verrons les différents robots qui seront construits par les équipes de la catégorie A car dans celle-ci, à la fois le hardware et le software doivent être développés.

commentaires
  1. […] On commence à être habitué sur ce blog de voir les performances toujours plus impressionnantes des robots de Boston Dynamics, la société crée par un ancien du MIT, à Boston. Le projet Petman, mené pour le compte de l’US Army, consiste en la construction d’un robot anthropomorphe conçu pour tester les vêtements de protection chimique. Des mouvement naturels sont essentiels pour que Petman puisse simuler le comportement d’un soldat soumis à diverses contraintes. De plus Petman simule également la physiologie humaine au sein de la tenue de protection en contrôlant la température, l’humidité et la transpiration pour offrir des conditions de test réalistes. La vidéo ci-dessus présente l’étape finale de développement du projet, c’est-à-dire celle où une combinaison de protection est montée sur le robot et testée dans différentes situations. La machine a été livrée au client et subit actuellement diverses expérimentations visant à la qualifier. Les technologies développées pour ce projet serviront à mettre au point Atlas, le robot qui participera au Darpa Robotics Challenge. […]

  2. […] reparlons aujourd’hui du DARPA Robotic Challenge (DRC, voir les précédents articles ici, ici et ici) car la première étape de ce grand concours de robotique vient de se terminer et des […]

  3. […] on peut voir un premier aperçu de ces différents robots ( pour en savoir plus, voir les articles ici, ici et ici) et l’on peut déjà voir lesquels semblent les plus avancés. En tête il […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s