Les vainqueurs du FET Flagships de l’Union européenne.

Publié: janvier 25, 2013 par futurscience dans science et technologies
Tags:, , , , , ,

human-brain-project

Grosse nouvelle pour le monde la recherche en Europe: les deux vainqueurs du programme « FET Flagships » de l’Union européenne viennent d’être sélectionnés. L’annonce formelle des résultats aura lieu le 28 janvier. Le but de ce programme est de soutenir deux projets dans le domaine de la recherche à hauteur de 1 milliard d’euros chacun répartis sur 10 ans. Cela représente un financement conséquent qui permettra à l’Europe de se placer à la pointe de la recherche dans les domaines choisis. Le premier projet sélectionné est le Human Brain Project, dirigé par une équipe de l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse) en collaboration avec plus de 90 Universités et Hautes Écoles réparties dans 22 pays différents. Il consiste à mettre au point une simulation du cerveau humain grâce aux capacités de calcul d’un supercalculateur. Une fois ce but atteint, dans une dizaine d’année selon les chercheurs, de nombreuses applications pourraient voir le jour. Une des principales est la mise au point de nouveaux traitements en neurologie grâce à une meilleure compréhension du fonctionnement du cerveau humain. Une autre application prometteuse concerne les technologies informatiques et notamment la mise au point d’une intelligence artificiel plus proche de celle de l’homme grâce à des mécanismes de fonctionnement semblables à celle-ci. De nouveaux outils mathématiques seront ainsi développés spécialement pour le domaine des neurosciences et de nouveaux composants électroniques pourront être inventés en se basant sur la structure du cerveau.

Le deuxième projet sélectionné se nomme « Graphene Flagship ». Il est dirigé par le physicien Jari Kinaret de l’ École polytechnique Chalmers en Suède et est soutenu par plus de 120 organismes de recherche ainsi que 4 prix nobel. Comme son nom l’indique, ce projet vise à accélérer la mise au point et la commercialisation d’application de ce matériaux prometteur.  Le graphène est un cristal bidimensionnel qui possède d’incroyable propriétés électriques et mécaniques comme par exemple une résistance 200 fois supérieure à celle de l’acier alors qu’il est 6 fois plus léger. En électronique, il est envisagé que le graphène remplace un jour le silicium, aujourd’hui à la base de tout nos composants, grâce à une très bonne conductivité des électrons (les électrons se déplacent sur le graphène à une vitesse de 1 000 km·s-1, soit presque 150 fois la vitesse des électrons dans le silicium). Du fait de ces propriétés extraordinaire, des applications plus hypothétiques sont envisagées dont une qui consisterait à utiliser ce matériaux pour construire des câbles suffisamment résistants pour mettre au point un ascenseur spatial. Bien évidemment ce projet relève encore de la science-fiction mais le financement que vient de recevoir le programme « Graphene Flagship » permettra certainement de déterminer si ce matériaux fera entrer ce concept inventé par Constantin Tsiolkovski dans la réalité.

ascension-spatiale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s