Planetary Resources, Deep Space Industries: Bientôt des mines sur des astéroïdes ?

Publié: janvier 19, 2013 par futurscience dans Spatial
Tags:, , , , , ,

DSI

Des télescopes spatiaux qui traquent les astéroïdes à la recherche de matériaux de valeur et d’eau, des sondes qui vont à la rencontre de ces cailloux géants flottants dans l’espace pour les miner, des stations de ravitaillement pour soutenir la futur colonisation de l’espace … Aujourd’hui cela relève de la science-fiction mais peut être plus pour longtemps. En effet, le 22 janvier 2013 une nouvelle entreprise avec le but de parvenir à réaliser ces scénarios sera annoncée au Santa Monica Museum of Flying, en Californie. Pour le moment peu de détails ont été dévoilés mais on sait que cette société est fondée par l’ancien président d’Astrobotic Technology (une entreprise qui vise à envoyer un rover sur la Lune en 2015 pour le Google Lunar Xprize) et qu’elle envisage de conçevoir la première flotte de sondes prospectrices. Et ce n’est pas la première à annoncer de tels plans : le 24 avril 2012, la société Planetary Resources a aussi dévoilée un ambitieux programme visant à faire d’elle la première entreprise minière au monde.

Planetary Resources logo

Cette entreprise a été fondée par Peter Diamandis et Erik Anderson, deux figures du spatial privée et est financée par plusieurs milliardaires dont Larry Page, l’un des fondateurs de Google. Le plan de Planetary Resources est d’arriver à l’exploitation d’un astéroïde en passant par 3 phases. La première consiste à envoyer plusieurs télescopes spatiaux en orbite terrestre, les ARKYD SERIES 100 (image ci-dessous), pour repérer les cibles intéressantes. Ensuite, la phase 2 consiste en l’envoi de sondes ARKYD SERIES 200 ou « interceptor » pour survoler les astéroïdes repérés et les étudier en détail. Enfin, les ARKYD SERIES 300 ou « rendezvous prospector », seront envoyées sur la cible choisie pour déterminer de manière précise sa composition, sa forme, la composition de sa surface, sa densité … Après cette dernière étape le minage à proprement dit pourra commencer avec des robots dont les détails n’ont pas encore été dévoilés. La première sonde ARKYD SERIES 100 devrait être lancée avant 2015.

Planetary resources ARKYD SERIES 100

Pour finir, et la on rentre dans un domaine encore plus proche de la science-fiction, des chercheurs de la NASA ont imaginé une mission qui consisterait à ramener un astéroïde directement en orbite lunaire en le capturant à l’aide d’une sorte de conteneur et en le propulsant à l’aide d’un propulseur ionique (image ci-dessous). Une fois en orbite autour de la Lune, il serait plus aisé d’envoyer des sondes pour l’explorer ou même d’envoyer des astronautes sur sa surface. Cette hypothétique mission n’est qu’un concept proposé par des ingénieurs et n’est donc pas un projet validé par la NASA.

asteroid retrieval

commentaires
  1. […] jeune startup Planetary Resources vient de lancer, plus d’un an après sa présentation au public, une campagne de crowdfunding […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s